28 mars 2024

autobiz fête ses 20 ans et analyse les principaux défis du marché VO des 20 prochaines années

En 20 ans, le précurseur autobiz est devenu un leader européen de la cotation et de la reprise automobile.

Le groupe, qui connait une croissance record depuis plusieurs années, profite de cette date anniversaire pour rappeler les principaux défis que devront relever les professionnels du secteur automobile dans un marché qui va se transformer ces prochaines années.

De précurseur à leader : autobiz, la pépite française devenue indispensable aux professionnels du marché VO européen

Depuis 20 ans, autobiz a vu évoluer un marché de l’occasion plutôt stable bien que confronté à de nombreuses transformations: réglementaires, technologiques, mais aussi modes de consommation.

Au fil des ans, le groupe s’est distingué par sa capacité à prévoir ces mutations. Précurseur sur de nombreux sujets – importance croissante d’un management pare la data, essor du rachat cash, impact de l’IA sur la professionnalisation de l’activité VO – autobiz a su, à chaque étape, être en avance sur le marché pour répondre aux besoins des professionnels.

Premier spécialiste de la data VO en France, le groupe a diversifié au fil des ans son activité pour répondre à tous les professionnels de la filière occasions : constructeurs, distributeurs, loueurs ou encore acteurs de la banque et de la finance.

Le groupe compte ainsi aujourd’hui 4 entités pour répondre à chacune de ses activités BtoB et BtoC :

– autobiz : pour les activités BtoB de data et digitalisation des professionnels de l’automobile
– Easyreprise : pour le rachat en points de vente ou à distance et la revente à professionnels
– Joreca: pour l’intelligence de marché des marketplaces spécialisées (immobilier, auto et emploi)
– Databiz : pour les développements informatiques et data en interne

autobiz en chiffres

• 15 Milliards de données récoltées et traitées, dans 37 pays et à partir de 350 sources

• 150 % de croissance ces 5 dernières années

• 130 M€ de CA en 2023

• 320 collaborateurs répartis entre Paris, Berlin, Milan, Valence et Tunis

• 50 millions de dossiers de reprise

Les 4 défis à relever pour les professionnels de l’automobile

1. L’éclosion du rachat cash

Si le marché VO s’est montré stable (hors période Covid), les prix ont, quant à eu très sensiblement augmenté. Pour répondre à ce phénomène, les professionnels VO ont dû chercher des canaux d’approvisionnement en véhicules moins chers, souvent plus âgés et plus kilométrés.

Un besoin auquel le rachat cash, introduit par autobiz en 2013, correspond parfaitement. La part de ce mode de sourcing est passée de 0% à 5% des volumes du marché VO en moins de 10 ans. Une tendance qui devrait se poursuivre sur les années à venir.

2. La transformation des modèles de distribution

20 ans après le BER 1400/2002 (règlement européen sur la distribution automobile qui mettait fin à la clause de localisation), le Motor Vehicle Block Exemption Regulation crée à son tour de l’émulation dans le monde de la distribution automobile.

Si certains constructeurs se sont déjà positionnés en faveur de ce nouveau modèle, d’autres préfèrent ne pas s’y engager dans pour le moment. Dans les deux cas, le Top 100 des groupes de distribution s’est resserré à travers la multiplication des acquisitions renforçant ainsi le poids des grands distributeurs sur le marché de l’occasion.

3. L'industrialisation de l'activité VO

Devant la hausse de leur activité, les groupes de distribution ont dû se professionnaliser, autobiz a été l’un des premiers acteurs à répondre présent et continuera d’améliorer ses solutions pour les accompagner dans cette transition.

L’essor de technologies comme l’IA augure de nombreuses applications qui permettront aux professionnels d’industrialiser leurs opérations et, de fait, progresser en termes de rentabilité.

4. Le défi du véhicule électrique d'occasion

Enfin, la question centrale, pour chaque observateur aguerri, concerne l’essor de l’électrique (BEV). Si le parc roulant des BEV est en pleine transformation, la demande reste inférieure à l’offre sur le marché de l’occasion. Concernant les valeurs résiduelles des VO électriques, deux tendances sont à noter. Elles sont directement impactées par :
• L’amélioration technologique des modèles en particulier en termes d’autonomie
• L’arrivée de nouveaux constructeurs aux stratégies de prix très agressives

Concernant le marché VO électrique, Emmanuel Labi, Président d’autobiz ajoute :

« Il faut suivre au quotidien la formation de ce marché naissant avec des comportements actuels en termes de prix extrêmement dynamique et qui ne devrait pas se stabiliser avant au moins le milieu de l’année 2025. Au-delà de la question de l’électrique, les nouveaux modèles de distribution et de consommation de l’automobile vont continuer à nourrir la réflexion d’autobiz autour de produits toujours plus orientés business et client. » »

À propos d’autobiz

Depuis 2004, autobiz accompagne tous les acteurs de l’industrie automobile en Europe, grâce à des solutions de valorisation et de reprise. Cet accompagnement est basé sur 19 ans d’historique data ainsi que le savoir-faire web, logiciel et métier des 280 collaborateurs de l’entreprise. Aujourd’hui basée à La Défense (92), autobiz dispose également de bureaux à Berlin, à Valence (Espagne) et Milan. autobiz accompagne plus de 20 leaders du remarketing occasion (constructeurs, banques, leasers, enchéristes…) ainsi que 5000 points de vente dans 22 pays en Europe.

À lire également...